Dans Aspie je t'M Marie témoigne avec une extrême sensibilité de sa relation amoureuse avec un homme présentant le syndrome d'Asperger. Un témoignage fort qui se veut un phare, une petite étoile pour les personnes dans la même détresse que fut la sienne. Une très belle histoire d'amour.
La page d'accueil donne accès à la file des articles.
Les liens à droite ciblent ceux-ci selon la date, catégorie ou mot particulier (rechercher).
Les pages contenant des informations sur l'ouvrage s'ouvrent par les onglets ci-dessous.
Pour sélectionner la langue du blog utiliser l'onglet "translate"

mardi 18 avril 2017

"Cérébral"

amour, amitié, asperger, couple, livre, ouvrage, témoignage, roman, cerveau, cérébral, questionnement, aspie

9


—  Je suis un cérébral.
Au fil des jours, je prenais la dimension de ce que Gabriel qualifiait ainsi chez lui de cérébral. Le premier café-rencontre m’éclaira davantage encore. C’était avec son cerveau, avec son intellect pur que Gabriel évoluait, que Gabriel pensait, que Gabriel agissait et que Gabriel … aimait. Le sentimental que j’avais cru percevoir n’était peut-être au fond, qu’une manifestation d’un affect formaté dont le seul chef d’orchestre était le cerveau. D’ailleurs Gabriel qui, à défaut d’avoir pratiqué l’amour, avait consulté nombre d’articles sur le sujet, soutenait que l’amour n’existait pas.
— L’amour n’est que le résultat de processus chimiques associés, aimait-il à dire doctement.
Selon son habitude, il argumentait avec des références scientifiques, les mêmes, toujours les mêmes, qu’il répétait en boucle. Tout n’était que question d’hormones, de sens et d’instincts primaires et j’en passe. Que devais-je en conclure ? Que seul les hormones, les sens, les instincts l’avaient poussé vers moi ? L’amour qu’il me témoignait avec tellement d’intensité n’était-il donc que le résultat de processus chimiques et rien de plus ? Cela était d’autant plus difficile à concevoir qu’il avait déjà su me dire  : 
— Tu me fais vibrer.
            J’avais par conséquent du mal à croire que le cœur n’avait pas son mot à dire dans notre histoire. Non seulement c’était là une superbe déclaration mais avec le recul je me dis que les processus chimiques avaient largement dépassé le cérébral pour entraîner celui-ci vers l’affect. 
Aspie je t'M. p.53 
EAN:9782954308913 
Découvrir d'autres extraits ici :  http://mariedardillac.blogspot.fr/p/entrez-dans-lhistoire.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire est soumis à modération. Il sera publié dès que l'administrateur l'aura validé.