Dans Aspie je t'M Marie témoigne avec une extrême sensibilité de sa relation amoureuse avec un homme présentant le syndrome d'Asperger. Un témoignage fort qui se veut un phare, une petite étoile pour les personnes dans la même détresse que fut la sienne. Une très belle histoire d'amour.
La page d'accueil donne accès à la file des articles.
Les liens à droite ciblent ceux-ci selon la date, catégorie ou mot particulier (rechercher).
Les pages contenant des informations sur l'ouvrage s'ouvrent par les onglets ci-dessous.
Pour sélectionner la langue du blog utiliser l'onglet "translate"

mercredi 22 avril 2015

Une lectrice donne son avis

Marie-José Lefebvre - 22/04/2015

Je viens de terminer Aspie Je t'M de Marie d'Ardillac. Marie D’Ardillac a su trouver les mots justes pour nous relater sa relation amoureuse avec un Asperger.

Grâce à son amour et son intelligence, Marie va, au fil de sa relation amoureuse, essayer de comprendre son Petit Prince sans le juger pour parvenir à mettre un mot sur cette personnalité si troublante et attachante : Asperger.

C’est un bien grand amour qui permet à Marie d’aller au-delà des apparences pour comprendre que Gabriel est différent et souffre de et dans sa singularité, qu’il est très vulnérable.
Le récit est empreint de délicatesse pour décrire cette relation hors norme. Pas de pathos dans ce roman, mais simplement beaucoup d’humanité. 

Je suis enseignante spécialisée dans un IME-ted sur Roubaix depuis sept 2008.
Cet IME a été le premier dans le nord à adopter une approche cognitivo-développementale (TEACCH) avec maintenant du comportementalisme. Je suis régulièrement des formations au CCC (Centre de Communication Concrète à Gand). C’est un centre spécialisé dans l’autisme qui a édité le DVD ‘Autimatiquement’ qui propose des interviews d’adultes Asperger. 


2 commentaires:

  1. Un témoignage qui va dans le sens de ce que j'ai aimé dans le livre. Bon après midi.

    RépondreSupprimer

Votre commentaire est soumis à modération. Il sera publié dès que l'administrateur l'aura validé.